Anachronisme – la maxi-jupe Colibri

Mon père a passé la fin de semaine a chercher des blagues du type M. et Mme. Le résultat n’était pas toujours heureux… j’en veux pour preuve ce M. et Mme Lapin ont un fils ? Jeannot. Parce que Jeannot Lapin. Il y en avait des mieux : M. et Mme Enfayite ont une fille ? Mélusine.

Ce genre de blague, ça déteint. C’est un peu comme quand tu fais des mots croisés, au bout d’un moment, tu revois tes grilles en songe et tu cherches le mot qui te manque. Donc quand l’objet de mon article est « anachronisme », je me dis : « trop facile M. et Mme Chronisme ont une fille » et je vais plus loin « Cro n’est pas un prénom, il faudrait que je trouve un prénom qui fini par Anacro ou plusieurs prénoms, et si je divise Anac et Ro qu’est-ce que… bon et si je l’écrivais cet article ? »

Tout cela pour vous dire que dès l’objet, mon cerveau est en surchauffe. Et si surchauffe il y a, maxi-jupe il y a (ohlala, de derrière les faguots la transition). Oui, mais maxi-jupe anachronique car Louise avions beaucoup voyagé et Louise n’avions pas eu le temps de beaucoup coudre. Louise l’avait fini sa robe Adelphe du 29 août… le 29 août (commencée le 28 juin bien sûr). Elle n’avions pas non plus eu le temps de faire des photos de la robe Adelphe (mais ça viendront).

Elle est gentille la Louise mais ça ne nous dit toujours par pourquoi qu’elle est anachronique cette maxi-jupe… Parce qu’elle dations de l’an passé et que des fois, à la faveur des vacances, on la revoyons portée et on se disions : « mais ! Je n’avions pas de photo de celle-là ! Aller va ! Sur la route ! Que je prendions des photos vite fait ». Bien sûr, la route d’habitude déserte est soudainement en proie à de mystérieux passages de carrosses (anachronisme oblige). Mais on prendions ces photos et elles étions belles puisque nous étions le seul jour d’été de cette pluvieuse année. Mesdames et Messieurs nous vous présentions La jupe Colibri :

Jupe Colibri Chez Louise - copie

La jupe Colibri, c’est en fait l’épilogue à ma lettre ouverte à Aliénor de Lerette puis à son commentaire et enfin à son Mea Kulpa. Voilà un an déjà, et on vous avait promis des photos… et des perles ! Les voici :

Jupe Colibri devant Chez Louise

Sur chaque colibri, Louise a brodé une rangée de perle rouge pour dessiner le ventre et une petite perle noire pour l’oeil.Jupe Colibri Chez Louise

N’était tontente Aliénor…

Jupe Colibri dos Chez Louise

Et en plus il y a des poches ! Super Louiiiiiiiiise !Jupe Colibri poche Chez Louise

 

Laure dirait : Elle n’est pas à toi cette jupe Aliénor, elle est à Nachronique…

Secrets de fabrication : 

* Patron Burda http://www.burdastyle.com/pattern_store/patterns/linen-maxi-skirt-032013 sans empiècement à l’ourlet mais rallongé ;

* Une toile de coton bien bien épaisse, cadeau de Monique Z. ;

* Une ceinture blanche en drap bien résistant ;

* Des perles de je-ne-sais-où et un zip invisible blanc.

3 thoughts on “Anachronisme – la maxi-jupe Colibri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>