2

Un canapé contre un film (la double vie de Super Louise)

Canapé Mali Chez Louise

Osons le dire : si Super Louise est si… évanescente, elle a une bonne raison : elle a une double vie. Double vie qu’elle partage, bien entendu, avec Louise (sinon, ce ne serait pas Super Louise). Dans son autre vie, Louise et Super Louise sont en train de monter leur boîboîte. À couture penserez-vous. Nenni. Mais il y a…
Continue reading »

1

Le goût des choses simples (ceci n’est pas une pub pour du jambon)

Puisque Super Louise a décidé de rejoindre des contrées plus clémentes (cf l’article précédent, pour le Cocottop-minute*, il faudra repasser) le temps qu’à Paris le climat s’apaise (ceci n’a pas de portée politique), Louise fait des choses simples.

Jugez-en plutôt par vous-même (ceci n’a pas d’implication juridique) :

Des trousses ! Des trousses ! Deux bouts de tissus, une fermeture éclair et le tour est joué ! C’est du Louise tout craché ! Et les colliers assortis, c’est d’un cliché ! Allez Louise, ressaisis-toi ! Du nerf !

Groumpf… oui mais je suis toute fatiguée moi… et puis j’aime bien faire des choses simples, des fois, des choses qui ne demandent aucune réflexion, aucun « mais… si je couds là… est-ce qu’après je pourrai mettre la dentelle ? », ni de « Oh non ! J’ai oublié que je n’avais pas de thermocollant ». Des choses automatiques. Des choses qui font prendre conscience que, tout de même, on a avancé depuis ses tout premier débuts où on se trompait de sens du tissu et où même la confection d’une trousse était un saut d’obstacles.

Des choses simples qu’on remet à demain, aussi, par exemple d’ourler à la main les pouces de ces jolies mitaines :

Cela n’a l’air de rien mais il y avait bien deux mois qu’elles traînaient sur ma mini-table de machine à coudre ! Bon, allez, je me remets à ma couture ; je suis en train de reprendre le haut de cette robe, il n’est pas top (ceci n’est pas un jeu de mot. Ah si !) :

 

*Ce bon mot nous vient d’Aliénor de Lérette, la grande gagnante de notre concours, qui ne manquera pas de nous lire !

0

Au mariage de Réré et Marjorie !

C’était moins une !

À J-7 de son mariage, Marjo-Carbo (on l’appelait comme ça parce qu’elle avait des cheveux comme des lardons) n’avait toujours pas de coussin d’alliance et ne savait pas où en trouver. Alors Louise a mis sa cape et ses lunettes de Super-Louise et lui dit : « je connais une super-héros qui sait faire les coussins d’alliance en 48h chrono ». Ce que Marjo-Carbo ne savait évidemment pas, c’est que Louise et Super-Louise étaient la seule et même personne, et que tout était dans les lunettes et la cape. Mais Marjo-Carbo ne s’en est pas rendu compte quand elle a croisé Super-Louise pour la livraison de son coussin.

N’empêche que c’était la première fois que Super-Louise s’adonnait à la confection du coussin d’alliance, et qu’elle y a trouvé plaisir : des belles matières, des belles couleurs (du blanc évidemment), de la simplicité. Et voilà le résultat :

Et Marjo-Carbo fut contente de son coussin d’alliances. Si d’aventure elle venait à apprendre que Louise et Super-Louise ne sont qu’une seule et même personne, ce serait évidemment terrible (il ne faudrait surtout pas que ça s’ébruite sur la toile).

Anyway : VIVE LA MARIÉEEE (elle avait une très jolie robe, voui voui)

P.S. : Super-Louise adooooooooore faire les coussins d’alliances alors si vous vous mariez, vous pouvez écrire à chezlouise@live.fr qui transmettra.

 

2

De vuelta!

Me voilà de retour. Me revoilà à ma machine à coudre.

En mon absence, un petit garçon est né. Il s’appelle Camille. Et comme je vois la mère dimanche, j’avais très envie de lui faire un petit cadeau fabriqué chez Louise.

Alors j’ai passé une soirée à regarder tout ce qui pouvait se faire pour un bébé qui ne soit pas une robe et à choisir les tissus, et une longue soirée à coudre, découdre, recoudre…

Je suis assez contente du résultat. Voilà l’intérieur (on dirait que c’est de travers mais c’est un effet d’optique) :

C’est un tissu offert par ma soeurette, du jersey tout doux qui ressemble à du pilou, plein de couleurs et de formes sympas.

Il y a également deux poches latérales et des motifs floraux bleus turquoises font office de couture.

Voici l’extérieur :

C’est un tissu blanc cassé tout soyeux très classe parce qu’une fois fermé, ça donne ça :

Et ça, c’est digne d’entrer dans un sac de fille !

D’où ça vient ? Principalement de chez Leefa : http://chezleefa.canalblog.com/archives/2011/06/10/21359929.html

Quand même, ça fait du bien un peu de couture…