#Jecoudsmagarderobecapsule2017 : le short de Jouy

Dessiné, c’est gagné

Au départ, l’idée – et le dessin -, c’était un mini-short taille basse sans ceinture, sur le modèle de mon short pléonasme. Mais bleu et blanc, avec des zips dorés ou moutarde. Depuis des lustres, je rêvais d’en faire un en toile de Jouy. Un short de Jouy en somme. Ma mère en avait acheté une très épaisse pour que je lui fasse des petits coussins (oh ! mais je n’ai pas de photos !) et m’avait laissé plusieurs mètres non utilisés. La toile était parfaite pour ce projet.

Dessin short Chez Louise

 

J’aimais beaucoup le dessin de ce mini-short. Pour autant, il a beaucoup dévié. Et je vais vous raconter comment.

Remaniement 1 : les zips

La cause du premier remaniement est dû au manque de zips de la bonne couleur. Quand bien même, le rendu était joli sur le dessin mais je n’étais pas sûre de moi sur le rendu. Et ma mercerie étant déjà très fournie, j’évite les achats, préférant faire avec le matériel que j’ai sous la main. Je n’en avais donc pas pour les poches. Mais pour la braguette non plus. Par contre, j’avais des zips invisibles blanc et bleu.

Un zip invisible, ça ne peut pas être monté en braguette. Ou alors je n’aurais pas su m’y prendre. Partant, il fallait que je le mette sur le côté, c’était plus joli. Ce qui nous mène au deuxième remaniement.

Remaniement 2 : la ceinture

Parce qu’avec un zip latéral, plus possible d’imaginer un short sans ceinture. Et même : ce serait beaucoup plus beau si au lieu d’un taille basse, j’avais un short taille haute avec une large et belle ceinture, comme dans ce modèle de pantalon Burda qui me fait de l’oeil depuis février 2016, date de sa sortie…

114-022016-B_large

La grande classe. Un petit côté toreador (en garde). J’imaginais que ça devenait énormément plus compliqué que le projet initial mais l’esprit de Super-Louise rôdait dans l’atelier : « qui ne tente rien n’a rien ». Je répliquais que le mieux est l’ennemi du bien, et que je n’étais pas sûre que les patrons du short et de la ceinture seraient raccords. Mais j’avais un peu de temps alors je l’ai laissée me convaincre et j’ai attaqué la combinaison de patronage entre le mini-short et ça :

IMG_1674

La joie de la confection

Le bonheur dans tout ça, c’est de travailler les matières et de s’enthousiasmer à chaque étape du rendu. J’en veux pour preuve la photo Instagram que je me suis émue à publier (ah oui : je suis sur IG ! Louise_se_promène. J’adore : il y a plein de couturières) et que voici :

Capture d’écran 2017-04-22 à 23.10.05

(Là, vous vous rendez compte que le post date du 13 février et qu'on est le 22 avril... je vous ai dit que ce qui me prenait le plus de temps, c'était les photos...)

Le passepoil blanc sur la toile de Jouy, Dieu que c’était beau ! J’ai aussi partagé un petit souci de fermeture éclair qui a cassé comme mon moral une fois que tout était monté… et de gentils commentaires me l’ont remonté (le moral, pas la fermeture).

Capture d’écran 2017-04-22 à 22.49.56

Les photos ! Les photos ! Les photos du short de Jouy !

Maintenant que vous l’avez presque déjà tout vu, voici donc le short de Jouy porté :

Short de Jouy Chez Louise

Short Faience Chez Louise2

Short Faience Chez Louise 1

Alors oui, il est court. Et serré. Comme le bon café. Je ne sais pas si j’oserai le mettre cet été. Mais au pire, je le refilerai, ça fera peut-être une heureuse.

En tout cas, cette évolution par rapport au dessin de base montre aussi l’intérêt du défi #Jecoudsmagarderobecapsule2017 : on invente, on réinvente, le projet change. Parce que qui ne tente rien n’a rien.

Bisous.

2 thoughts on “#Jecoudsmagarderobecapsule2017 : le short de Jouy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>