La jupé olé-olé de la rentrée

Froufrouuuuu froufrouuuu sous son jupon la feeeeeemme…

Voici la jupe de ma rentrée. C’était comment la rentrée ? Un peu comme quand tu laisses les choses s’entasser pendant plusieurs semaines et que le temps arriver où il faut tout ranger. Autant dire que la machine à coudre avait beau me faire les yeux doux, on ne l’aura pas entendu beaucoup. Pourtant, j’y ai cru un moment. Un petit dimanche après-midi où, dans mon atelier, j’ai fait des patrons pour de futurs projets, j’ai pensé : et si je me faisais une petite jupe de rentrée que je pourrais mettre en cette mi-saison qui s’approche, quelque chose de simple et rapide que j’aurai fini demain (j’ai déjà entendu ça quelque part…).

Je résume : une jupe pour aller au travail par des climats incertains.

Rien que de trouver le tissu adéquat, il ne me restait plus qu’une demi-heure pour la couper. Je suis allée à l’essentiel en utilisant mon patron de base de jupe droite, celui de la jupe Vieux Luxembourg. D’habitude, quand on fait de la couture avec précipitation, on se plante quelque part. J’ai eu de la chance cette fois et j’ai même eu le temps de couper la ceinture. Et je suis repartie de mon atelier toute contente, pensant que le lendemain soir, je pourrai m’atteler à la couture de cette nouvelle jupe.

Mais les pièces la constituant sont restées dans son petit sac jusqu’à hier. L’effet rentrée : rarement à la maison avant 22h et quelques essais non concluant de je-suis-fatiguée-et-je-couds-pas-vraiment-droit.

Enfin, dans tout ça, on parle on parle, mais ça donne quoi cette jupe olé-olé ?

La voilà :

Jupé Olé-olé Chez Louise - devant

Par rapport à de nombreuses autres, elle n’est pas très olé-olé d’ailleurs… mais c’est olé-olé dans le sens froufrous et fente sur le côté (qui dans ma tête se retrouvait par enchantement derrière. Mais bien sûr Louise… tu ne prévois pas de couture derrière et tu voudrais qu’il y ait une fente).

Jupé Olé-olé Chez Louise - détail fente

J’avais oublié que, dans mon plan initial, il y avait une bande de dentelle à l’horizontal dans la partie inférieure de la jupe. Je me suis focalisée sur mes froufrous.

Jupé Olé-olé Chez Louise - froufrous en construction

Sur la photo, le tissu a un aspect froissé mais je vous promets que c’est que sur la photo (ce n’est pas la première fois que ça m’arrive…).

Jupé Olé-olé Chez Louise - détails froufrous

(Au fait, j’ai appris que les retoucheurs photos dans le milieu de la mode gommaient les genoux… c’est fou ça non ?).

(Il y a un tout petit bout de fil qui dépasse et que je vais m’empresser de couper).

Le reste est très bateau : une petite ceinture, un zip invisible, des pinces – deux à l’avant, trois à l’arrière. Le tissu est… bizarre… un peu comme du daim très léger. Il est très agréable au toucher et à un beau tombé.Jupé Olé-olé Chez Louise - devant - détail pinces et ceinture

Et elle est assez ajustée…

Jupé Olé-olé Chez Louise - dos

En tous cas, pour une jupe de rentrée, je valide !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>